Publié le

La corneille noire

Identification

La corneille noire est une espèce de passereaux de la famille des Corvidés que l’on rencontre couramment en Europe et en Asie, majoritairement en zone rurale.

Elle est totalement noire y compris le bec et les pattes. Son bec est plus effilé que celui des corbeaux.

Il n’y a pas de dimorphisme sexuel, les mâles et les femelles sont identiques.

Taille : 45 à 53 cm – Envergure 100 cm en moyenne

Poids : entre380 et 650 g – Longévité : 20 ans

Biologie

Sédentaires et très territoriales, les corneilles noires vivent en couple dispersé. Néanmoins la présence de nourriture abondante peut les réunir en bande.

Relativement méfiante de l’homme, la corneille est une espèce très intelligente et adaptable ce qui lui permet de venir se nourrir dans les jardins et champs avec prudence.

La corneille a un territoire assez grand, elle affectionne particulièrement les campagnes découvertes avec des bosquets d’arbres pas trop denses. Elle apprécie les bords de chemins et de route, les landes et autres zones bien dégagées.

Son régime alimentaire est très varié, elle se nourrit au sol de graines, jeunes pousses, épis de céréales, tubercules, petits vertébrés, oisillons, insectes, ver de terre… et même de charognes. 

Les corneilles nichent de manière isolée, contrairement aux corbeaux freux. Son nid, assez volumineux, est composé de branchettes, de terre, d’herbes sèches et de mousse. La femelle va pondre entre les mois d’avril et mai 3 à 5 œufs bleu clair ou vert tachetés de gris foncé. L’incubation dure une petite vingtaine de jours. Les petits prennent leur envol à un mois environ.
Les couples de corneilles sont unis pour la vie.

Dégâts

La corneille noire et le corbeau freux sont les deux principales espèces de corvidés à l’origine de dégâts significatifs sur les cultures de maïs.

Ces oiseaux consomment les graines de maïs dès le semis et les jeunes plants jusqu’à 4-5 feuilles. En effet ils suivent les lignes de semis et entraînent souvent des dégâts importants. En général les parcelles les plus exposées sont celles où la présence humaine est moindre.

Aspects sanitaires

Du fait qu’ils se nourrissent de cadavres d’animaux, ces oiseaux ont un rôle de nettoyeurs et d’équarrisseurs de notre environnement. Ils éliminent ainsi les charognes qui peuvent se trouver dans les champs et les bords de route. Ils peuvent également consommer des insectes nuisibles aux cultures.

Confusions possibles

La corneille noire peut être confondue avec d’autres espèces de corvidés comme le corbeau freux ou le choucas des tours.
Et le corbeau a le même statut que la corneille, à savoir espèce nuisible, il n’en est pas de même avec le choucas des tours qui lui est  une espèce protégée dont la régulation est très réglementée et encadrée.

Statut

La corneille noire est classée comme espèce nuisible.  Leur régulation et leur destruction sont possibles mais très encadrées.  Référencez vous au paragraphe suivant.